Pourquoi le casque intégral est-il le plus sûr ?

Rédigé par jarvik le 25 janvier 2015

Le casque jet et le modulable sont des casques qui ont toujours été jugés comme confortables par la plupart des motards qui les portent. Mais si l’on veut vraiment parler de protection de la tête en matière de conduite de deux roues, il n’y a nul doute sur les avantages incomparables qu’offre le casque intégral. Quels sont-ils ?

Une protection totale

Comme son nom l’indique déjà assez clairement, le casque intégral protège en intégralité la tête de la personne qui le porte. Il couvre la totalité de la tête en allant de la face, du crâne, du front au menton jusqu’à la nuque du motard. Ce qui fait qu’il offre une protection optimale pour assurer une conduite sécurisée en pleine ville, en compétition comme en long trajet.

Un casque qui tient compte du confort du conducteur

Du point de vue de ses caractéristiques, le casque moto integral offre un certain niveau de confort contrairement aux dires de quelques conducteurs qui évoquent son caractère encombrant et sa forme rappelant pour certains un étouffoir. Malgré son apparence en effet, le casque intégral possède un dispositif permettant un flux d’air à l’intérieur. Il résiste et protège des aléas climatiques à savoir la pluie, la neige, le vent de part son modelage étanchéifié.

Il éloigne par ailleurs tout son parasite qui pourrait déconcentrer le conducteur et altérer par la même occasion son appareil auditif. Mais plus encore, c’est un casque qui suit la tendance en matière de technologie, puisqu’il est possible d’écouter de la musique tout en conduisant.

Cependant, il faut savoir qu’il est fortement déconseillé de faire porter un casque intégral à un enfant parce que le poids du casque pourrait sérieusement causer un dommage important sur les vertèbres du cou d’un enfant.

L’essayage avant l’achat

Pour que le casque intégral puisse remplir sa mission de protection, quelques points doivent être observés avant même son acquisition. Ainsi, il faut commencer par essayer le casque avant de le choisir parce qu’un casque qui ne va pas avec la taille de la tête n’offre aucunement au conducteur le confort qu’il faut pendant la conduite. Un décalage important entre la taille de la tête et celle du casque peut par ailleurs induire à une sanction par les agents chargés de la réglementation de la circulation sur les voies publiques.

Un casque homologué

Avant de procéder à l’achat, il faut également s’assurer à ce que le casque soit homologué. Cette homologation est aussi valable que ce soit pour le casque jet que pour le casque modulable. Pour le savoir, une vérification des inscriptions sur les étiquettes du casque faisant mention de cette homologation est de mise. Rappelons que l’homologation résulte de la coïncidence entre les normes de sécurité requises pour la fabrication du casque et les caractéristiques de tous les éléments le composant. A noter que le port de casque non homologué vaut une amende de 135 euros, l’immobilisation du véhicule et un retrait de trois points sur le permis de conduire pour le conducteur.

Classé dans : Sport - Mots clés : aucun -

Les commentaires sont fermés.